Une nouvelle action positive des Bouchons gardois

Philanthropie. Pour Émeline, atteinte de neurofibromatose.

L’association Les Bouchons gardois assurait, jeudi matin, une nouvelle action philanthropique à l’attention d’Émeline, une jeune Alésienne atteinte par une maladie orpheline, la neurofibromatose. L’association lui a apporté une aide financière pour l’achat d’un fauteuil roulant, adapté aux handicaps que lui cause la maladie. Émeline déclare : « Cette maladie évolue selon les personnes, et elle peut aller de localisations sur la peau, sous forme de grosseurs, jusqu’à des atteintes internes pouvant causer des paralysies, de l’épilepsie… » Avec pour conséquence de réduire la mobilité, accompagnée de tous les effets psychologiques qui lui sont associés.

Un chèque de 500 €

C’est la société alésienne Cap Vital Santé (ex Rocade-Médical) qui a fourni le fauteuil roulant adapté aux soucis de motricité d’Émeline. De son côté, Maryse Martin, présidente des Bouchons gardois, rappelle : « Notre association a apporté une aide 500 € pour l’acquisition de ce fauteuil roulant, d’un coût de près de 3 000 €, bien adapté aux besoins d’Émeline, tout en suivant les conseils de Fabrice Pirel, le technicien de la société Cap Vital Santé. » Inutile de préciser qu’au moment de la réception de son fauteuil, Émeline déployait un sourire radieux et tonifiant, dont bénéficiaient tous ceux qui l’entouraient à ce moment-là. L’adjointe au maire, Michèle Veyret, chargée de l’action sociale et de la solidarité, était elle-même présente pour témoigner de l’attention que la Ville porte à ses résidents touchés par des maladies rares et handicapantes.

THIERRY MARTIN
redac.ales@midilibre.com

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*